Écriture, mémoires d’un métier, de Stephen King

 


Ce livre est une véritable mine d’or, et je vais vous lister quelques pépites. Mais je vous conseille VRAIMENT de le lire entièrement, si vous voulez écrire un bon roman et surtout si vous cherchez (comme moi et sans doute de nombreux auteurs) à vous améliorer.

Dans une partie, le King parle de son enfance, de certains évènements marquants qui l’ont conduit à écrire.

Une autre partie, la boîte à outils de l’écrivain. Des tas de petits conseils pratiques extrêmement utiles comme l’intérêt d’écrire à la voix active plutôt qu’à la voix passive.

La 3e partie, une réflexion sur l’écriture, des techniques pour se concentrer et trouver L’Idée « géniale » de votre prochain roman. Par exemple, faut-il partir de la situation ou de l’intrigue pour construire votre histoire ? Je détaillerai ce point qui m’a éblouie prochainement.

Il vous propose même de faire un exercice et de lui envoyer, je crains qu’il ne lise pas les textes en français. LOL

Il donne sa méthode personnelle, peut-être d’autres auteurs fonctionnent différemment, mais dans ce livre il y a des tas de techniques qui à mon avis sont communes aux plus grands nombres, ou tout au moins devraient l’être, car elles sont des outils vraiment utiles pour nous aider à produire un bon texte. Dans la boite à outils, j’ai eu des révélations, des trucs qu’il donne où je me suis dit, « merde, il a 1000 fois raison, pourquoi je ne faisais pas ça ? ».

Dans la partie sur la construction du roman, j’ai constaté que j’appliquais déjà pas mal de trucs mais sans en avoir conscience et pire sans en faire un mode de fonctionnement. Maintenant, je sais ce qu’il me reste à faire et j’ai trouvé l’étincelle de mon prochain roman. Mais je vais suivre les conseils de King et je ne dirai rien avant de ??? Avant d’avoir terminé le 1er jet et de l’avoir relu, pardi !  Après chacun verra midi à sa porte, comme on dit, dans les conseils d’écriture de ce géant du suspense, mais de toute façon ce livre donne un sacré coup de peps et une bonne dose de motivation pour attaquer les pages « blanches » qui ne devraient pas le rester très longtemps. Merci Stéphen.

Acheter Ecriture, mémoires d'un métier