DU BRUIT DANS LA NUIT de Linwood Barcley


 

Impossible à lâcher

 Je viens de découvrir cet auteur canadien grâce à une masse critique Babelio et aux éditions Belfond et je les remercie, car j’ai absolument adoré. Non seulement l’histoire est addictive, finement ciselée, mais elle bouscule nos repères habituels en faisant osciller en permanence le lecteur entre une intrigue réaliste et une autre, plutôt surnaturelle. Il faudra attendre la toute fin du roman pour connaitre la vérité.

Paul Davis, professeur sans grande envergure, a été victime d’une tentative de meurtre et pour parvenir à exorciser ses angoisses nocturnes, sa femme lui offre une vieille machine à écrire pour coucher sur le papier une sorte de biographie du meurtrier, afin de le personnifier davantage, d’éloigner la figure désincarnée du monstre. Car ce meurtrier n’est pas un inconnu, ce qui est d’autant plus difficile à digérer.

Cette vieille machine qui devait faire office de catharsis va au contraire le plonger dans la confusion la plus totale. Presque toutes les nuits, il est réveillé par des tac, tac, tac, obsédants, comme si quelqu’un avait pénétré dans sa maison et appuyait sur les touches. Jusqu’au jour où il décide d’insérer une feuille dans la glissière de l’appareil et le lendemain, des messages sont inscrits à l’encre noire. Des messages de l’au-delà ? Une machination ? Une vengeance ?

Avec l’aide d’Anna White, sa psychiatre, il va essayer de comprendre l’origine du bruit dans la nuit. Et c’est là que le livre devient dingue, car toutes les hypothèses sont étudiées. Dès que l’on approche d’une piste, que l’on croit tenir la vérité, elle s’éloigne comme un mirage pour laisser la place à une autre et ainsi de suite, une vraie spirale, infernale, qui ne vous laisse pas une seconde de répit. Jusqu’à la chute où, enfin, vous reprendrez votre souffle. Un thriller psychologique dense, les personnages sont fouillés et les surprises permanentes. Accrochez vos ceintures…  

Acheter du Bruit dans la Nuit