Le PURGATOIRE des INNOCENTS de Karine Giebel

 


Renversant !

LU en audio-livre

La lecture de Sylvain Agaësse est superbe, vraiment, on se croirait dans un film !

Ce roman est absolument renversant, je suis restée scotchée jusqu’à la dernière page. L’intrigue est efficace, les personnages tellement bien campés qu’on se demande s’ils n’ont pas vraiment existé. D’ailleurs, j’ai trouvé des similitudes avec l’histoire de Fourniret et du gang des barbares, mais je ne vous en dirai pas plus.

Raphaël - le choix du prénom n’est pas anodin - est un gangster qui cache un grand cœur derrière sa carapace. Après un braquage raté, il cherche une planque et un médecin pour soigner son frère William qui a reçu une balle dans le ventre. S’ils avaient su où ils mettaient les pieds !!! Les personnages sont particulièrement réussis. On s’attache énormément à certains alors que d’autres nous dégoûtent. En tout cas, ils ne laissent pas indifférents. L’histoire nous embarque et l’on va de surprise en surprise, l’auteure joue constamment avec les nerfs du lecteur car elle sait parfaitement ce qui nous horrifie. Et je dois dire que tout est fait dans cette histoire pour nous amener au-delà du supportable. On se dit qu’il y a sur la terre des êtres qu’on ne peut plus appeler du nom d’humains, mais qui pourtant en ont l’apparence. C’est très déstabilisant de réaliser, encore une fois, à quel point l’homme n’est ni naturellement bon (désolée Jean-Jacques !!!) ni naturellement mauvais : il n’est naturellement « rien ». Tout est à construire à sa naissance. Et de mauvaises fondations donnent des monstres, des espèces de choses abjectes qui n’ont rien d’humain. La nature humaine est infiniment fragile. Trop fragile.

Je dois dire que j’ai même versé des larmes en terminant cette histoire car la fin est autant sublime qu’elle est triste.

Je vous préviens, une fois commencé, vous aurez du mal à vous arrêter avant la fin.

Le purgatoire des Innocents